Université du temps libre de Haute MayenneUniversité du temps libre de Haute Mayenne

Université du temps libre de Haute mayenne

SCIENCES : 21-22

Ces cours sont animés par Christian CHASLES, professeur de Sciences de la Vie et de la Terre.

                                  Sous réserve d’un nombre suffisant de participants

  • Cycle 1 : Quelques aspects de l’écologie.       

- 5 séances au Grimaldi le lundi de 14 h à 16 h.

Le nombre de places est limité à 40 personnes.

L’écologie est « l’économie domestique de la maison Terre ». Cette science apparaît en 1886 avec Ernest Haeckel qui la définit comme « science des relations entre les êtres vivants et le monde qui les entoure ». Depuis lors, elle s’est développée comme une discipline autonome située entre la biologie, la géographie et la sociologie animale et reliant entre eux ces divers domaines.

Nous envisagerons quelques aspects du travail effectué par les écologues (et non les écologistes militants d’une cause) afin de mieux comprendre comment au sein des divers écosystèmes les interactions se produisent accompagnant des flux d’énergie et de matière tout en permettant la régulation des populations. Les travaux des écologues permettent de mesurer à la fois la fragilité de ces écosystèmes et l’action de l’Homme sur les grands équilibres.

 

03 janvier

10 janvier

17 janvier

24 janvier

31 janvier

 

 

  1. Cycle 2 : :  De la plante sauvage à la plante cultivée.

-5 séances dans l’auditorium du Grand Nord le lundi de 14 h à 16 h.

Le monde végétal présente entre autres particularités le fait d’avoir un mode de vie fixé. Cette caractéristique si elle peut représenter un intérêt du fait d’être économe en énergie, pose néanmoins de nombreux problèmes, entre autres ceux de la nutrition, liés à la croissance, de la reproduction et de la colonisation des milieux.

C’est selon cette triple problématique que nous envisagerons dans le domaine particulier des plantes « supérieures » (plantes à fleurs), comment des solutions originales sont apparues au fil de l’évolution. Constituant la base des réseaux alimentaires, les végétaux ont depuis le néolithique fait l’objet de domestication afin de répondre aux besoins croissants de l’alimentation humaine. Les pratiques agricoles sont aujourd’hui remises en cause par rapport aux préoccupations environnementales. Elles sont amenées à évoluer.

 

21 février

28 février

07 mars

14 mars

21 mars

 

 

Consulter les archives de notre rubrique "Les cours"