Université du temps libre de Haute MayenneUniversité du temps libre de Haute Mayenne

Université du temps libre de Haute mayenne

SCIENCES : 22-23

Ces cours sont animés par Christian CHASLES, professeur de Sciences de la Vie et de la Terre.

                                  Sous réserve d’un nombre suffisant de participants

 

  • Cycle 1 : De la plante sauvage à la plante cultivée.      

- 5 séances au Grimaldi le lundi de 14 h à 16 h.

Le nombre de places est limité à 40 personnes.

9 janvier

16 janvier

23 janvier

30 janvier

6 février

Le monde végétal présente entre autres particularités le fait d’avoir un mode de vie fixé. Cette caractéristique, si elle peut représenter un intérêt du fait d’être économe en énergie, pose néanmoins de nombreux problèmes, entre autres ceux de la nutrition, liés à la croissance, de la reproduction et de la colonisation des milieux.
C’est selon cette triple problématique que nous envisagerons dans le domaine particulier des plantes « supérieures » (plantes à fleurs), comment des solutions originales sont apparues au fil de l’évolution. Constituant la base des réseaux alimentaires, les végétaux ont depuis le néolithique fait l’objet de domestication afin de répondre aux besoins croissants de l’alimentation humaine. Les pratiques agricoles sont aujourd’hui remises en cause par rapport aux préoccupations environnementales. Elles sont amenées à évoluer.

 

  • Cycle 2 : Le climat aujourd’hui, dans le passé lointain et…demain

4 séances au Grimaldi le lundi de 14 h à 16 h

27 février

6 mars

13 mars

20 mars


Souvent confondu avec les phénomènes météorologiques, le climat et ses variations ne s’envisagent qu’aux grandes échelles de temps.

Indépendamment des « inquiétudes » soulevées aujourd’hui par le dérèglement climatique, les scientifiques ont depuis longtemps cherché à expliquer les éléments qui agissent sur le climat et ses variations. S’appuyant sur des archives géologiques exploitables, on peut remonter dans des périodes très lointaines (plusieurs milliers et millions d’années) pour retrouver des environnements climatiques du passé.

 Nous pouvons ainsi rechercher l’ensemble des causes astronomiques et propres à notre planète elle-même qui agissent sur les variations du climat dans le temps. Ces données servent de bases pour construire des modèles scientifiques qui peuvent nous apporter un éclairage sur les évolutions du climat dans un avenir proche ou plus lointain, et poser de façon rationnelle l’effet des actions anthropiques sur ces paramètres climatiques. A partir des données récentes du GIEC, on envisagera des solutions possibles à « freiner l’emballement actuel du réchauffement climatique ».

 

 

 

Consulter les archives de notre rubrique "Les cours"